Un nouveau visage pour la buvette de la Sablière

Depuis début juin, La Sablière est tenue par Germain Bouilland

 

Depuis début juin, La Sablière est tenue par Germain Bouilland, issu d'une famille de commerçants ambulants et d'aubergistes. En plus des boissons, il proposera cet été de la restauration rapide et des animations.

"Un havre de paix". C’est ainsi que Germain Bouilland décrit son lieu de travail. Âgé de 35 ans, le Nantais a été retenu à la suite d’un appel d’offres et tient depuis le 1er juin cette buvette qui entame sa deuxième saison en tant qu’étape du Voyage à Nantes. "C’est d’abord l’emplacement qui m’a plu, confie Germain. Il est magique ! D’abord, il y a cette vue exceptionnelle sur la Loire, dont on ne se lasse jamais. Et puis, il permet de rencontrer des touristes de toutes nationalités, et de voir énormément d’oiseaux d’espèces différentes". Après avoir été vendeur de sel de Guérande sur les marchés, chauffeur de bus, ferrailleur et rénovateur de maisons, ce Ligérien originaire d’Assérac a aussi été séduit par la perspective de participer au Voyage à Nantes. Malgré une météo quelque peu chaotique, il semble ravi de ses premiers jours. "Les gens sont calmes et agréables : c’est peut-être la magie du lieu qui opère ! raconte t-il. En semaine, on a le temps de discuter, ce sont des moments privilégiés avec les clients". Si ses débuts se passent si bien, c’est peut-être parce que dans sa famille, "on est aubergistes de père en fils, depuis des générations". Ses parents ont ainsi tenu un bar pendant 25 ans à Assérac ! Il fourmille d’idées pour faire vivre son havre de paix. À partir de la fin du mois de juin, il proposera un service de restauration : sandwichs à base de poulet d’Ancenis, de Curé nantais ou de Tomme de Couëron, salades, frites, glaces… "Le dimanche, il y aura des huîtres d’Assérac, à savourer devant le fleuve avec un petit verre de muscadet", ajoute t-il dans un sourire. Il collaborera avec des commerces lucéens pour offrir à ses clients des aliments produits localement : légumes des Vergers de Bellevue, fromages de la Crèmerie des Carmélites, thé et café de Co’Thé Gourmand, pain d’une boulangerie lucéenne… Il prévoit aussi d’organiser un concert par semaine pendant l’été : jazz, rock, blues, accordéon, "peut-être le dimanche après-midi, pour permettre aux familles et aux promeneurs d’en profiter", et une dégustation de vins par mois. Enfin, pétanque, mölkky et palets sur plomb seront mis à disposition des clients amateurs de jeux.

La Sablière, promenade de Bellevue. De juin à octobre : du mardi au dimanche de 11h à 22h. De novembre à mai : du jeudi au dimanche de 11h à 19h. Fermé en décembre et janvier.

 

Mardi 12 juin 2018

 

Partager

Suivez-nous sur

Accès rapide