Nos conseils pour des vacances tranquilles

L'Opération Tranquillité Vacances bat son plein durant l'été

 

L'Opération Tranquillité Vacances bat son plein durant l'été. Les conseils de la police municipale.

"Notre rôle ? Veiller à la sécurité et la tranquillité de tous. Complémentaires de la gendarmerie, nous aidons à régler les petits conflits du quotidien". La police municipale de Sainte-Luce-sur-Loire compte cinq agents, sous la responsabilité de Franck Quémerais. Elle est placée sous l’autorité directe du maire Jean-Guy Alix, qui a accordé sa délégation à Marie-Hélène Frangeul, conseillère municipale à la sécurité. Leur présence bienveillante accompagne la vie quotidienne des Lucéennes et Lucéens. Ils assurent des tournées dans les quartiers et la sécurité des grands événements, comme Sainte-Luce en fête, samedi soir. L'été, ils sont plus particulièrement mobilisés par l'Opération Tranquillité Vacances, même si le dispositif existe toute l'année. "Nous surveillons les habitations des Lucéens partis en vacances ou bien en déplacement, explique Franck Quémerais. Bien entendu, nous ne rentrons pas dans les maisons, mais nous regardons si tout est normal, si les portes et fenêtres sont bien fermées. De plus, notre passage renforce le sentiment de sécurité du quartier. Ce n'est pas une garantie absolue, mais les habitations inscrites à l'Opération Tranquillité Vacances sont beaucoup moins visitées que les autres. Ainsi, l'été 2016 a été plutôt tranquille". L'an dernier, 459 demandes ont été enregistrées. Il y en a déjà 122 pour 2017, sachant que l'été commence à peine. Comment participer ? "L'Opération Tranquillité Vacances concerne les départs de cinq jours minimum à quarante-cinq jours maximum. Pour bénéficier de ce service gratuit, il suffit de remplir la fiche disponible en mairie, au poste de police ou sur le site internet et la déposer ensuite à la police municipale, mail de l'Europe, non loin de la mairie". Pour être pleinement efficace, le mieux est de déposer le document 48 heures avant son départ en vacances. À partir de là, la police municipale, en coordination avec la gendarmerie, organise ses tournées.

Réseaux sociaux. Bien entendu, s'inscrire à l'Opération Tranquillité Vacances n'est pas une garantie absolue : chacun est acteur de la sécurité de son domicile. Franck Quémerais donne plusieurs conseils de bon sens avant de partir en vacances : "assurez-vous que vos portes et vos volets sont bien fermés. Cela peut paraître évident, mais les oublis sont nombreux. Je vous invite également à prévenir vos voisins afin qu'ils puissent ouvrir de temps en temps les volets durant votre absence et relever votre courrier. Le but est de donner un sentiment de présence permanente. Je vous recommande aussi d'inventorier tous les objets susceptibles d'être volés, de les prendre en photo et de conserver les factures d'achat. Bien sûr, le mieux est de déposer vos papiers et objets de valeur en lieu sûr, à la banque par exemple. Enfin, il est essentiel de ne pas signaler son absence sur les réseaux sociaux". L'importance du voisinage est essentielle pour garantir la sécurité et la tranquillité publique. C'est pourquoi la mairie a adhéré en 2015 au dispositif Voisins vigilants. 179 foyers sont déjà inscrits sur ce réseau social de proximité (www.voisinsvigilants.org). Ils forment ainsi cinq communautés. "Les échanges sont nombreux au sein d'une communauté et le dispositif permet aussi de créer de la convivialité", souligne Franck. Ce sont donc bien les efforts de la mairie, de sa police municipale, de la gendarmerie et des Lucéens qui vont permettre de passer l’été le plus sereinement possible.

 

pucesbleuespetitOpération tranquillité vacances : pour un départ entre 5 et 45 jours, fiche à retirer en mairie, à la police municipale ou sur www.sainte-luce-loire.com, à déposer au poste de police deux jours minimum avant son départ.
pucesbleuespetitVoisins vigilants : Pour créer ou rejoindre une communauté sur wwww.voisinsvigilants.org
pucesbleuespetitPolice municipale : mail de l'Europe. Du lundi au vendredi de 7h30 à 20h, samedi de 6h à 13h. Permanence téléphonique : 02 40 68 16 86 ou 06 17 04 37 26.

 

Franck Quémerais, chef de la police municipale La mairie et sa police municipale partenaires de la gendarmerie

 

Mercredi 9 août 2017
 

Partager

Suivez-nous sur

Accès rapide