Le parc des sports de l’Est, ÉPISODES 1 ET 2

Skatepark: 1200 m2 dédiés aux sports de glisse (Bmx, trottinette, skate, roller)

 

Le skatepark et le plateau sportif sortent de terre cet été, deux ans avant l’ouverture d’une grande halle de sport.
En 2019, les Lucéens auront à leur disposition un véritable parc de sports et de loisirs le long de la ligne du Chronobus, dans le quartier de la Minais et non loin de celui des Islettes. Prévue pour septembre 2019, la halle de sport en sera le point d’orgue. Elle sera composée d’une grande salle pour le badminton, le basket, le handball et le volley et d’une petite salle pour les sports de combat et l’expression corporelle. Le coût prévisionnel de l’opération est de 5,5 millions d’euros TTC. Le 4 avril, le conseil municipal a lancé un concours d’architecture pour l’opération. D’ici là, deux autres équipements vont voir le jour sur un site qui compte déjà un plan d’eau et des jeux pour enfants, le tout à proximité de l’école Félix Tessier. Sur un espace de 2000 m2, la mairie construit actuellement un plateau sport clôturé de 540 m2 et un skatepark de 1200 m2. Le plateau sportif doit être mis en service au début de l’été, le skatepark fin octobre. Le coût de l’opération est de 515 000 €.
Référence. "Ces équipements sont adaptés aux besoins des jeunes, explique Laurent Daniel, adjoint aux sport. Leur usage sera multiple : pour les habitants du quartier, pour l’ensemble des habitants, pour les écoles et pour l’animation sportive municipale". Le skatepark sera dédié aux sports de glisse (Bmx, trottinette, skate, roller), qu’ils soient pratiqués par les spécialistes ou les amateurs. Le plateau sportif permettra de jouer au basket, au football et au handball. L’ensemble sera en libre accès, avec des créneaux réservés aux écoles et à l’animation sportive municipale. Visible depuis la route de Thouaré, le skatepark sera doté de 24 modules dont un "bowl" d’1,50 m pour les spécialistes. Il sera construit en béton semi-enterré et intégré dans le paysage du parc. "Sa dimension, la diversité de ses modules et son intégration paysagère devraient en faire un équipement de référence", souligne Laurent Daniel. Et une étape dans l’aménagement de l’Est de Sainte-Luce, où vivent désormais des milliers d’habitants.

 

 

Lundi 3 juillet, le maire Jean-Guy Alix et les élus visitent les principaux chantiers en cours sur le territoire de Sainte-Luce, dont le skatepark et le city stade..

 

Mardi 18 juillet 2017
 

Partager

Suivez-nous sur

Accès rapide